La présentatrice de télévision et ancienne star de téléréalité Ayem a poussé un coup de gueule sur Instagram dimanche. Après avoir perdu 30kg, elle a dénoncé la grossophobie dont elle a été victime durant des années.

Beaucoup de femmes prennent du poids durant leur grossesse et parfois, ces kilos en trop sont durs à perdre. C’est ce qu’a vécu Ayem Nour, présentatrice de télévision et maman d’un petit garçon né en 2016.

La jeune femme de 30 ans a poussé un coup de gueule dimanche 13 sur son compte Instagram. Après avoir perdu 30 kilos, la présentatrice de télévision a dénoncé la grossophobie dont elle a été victime durant des années.

Elle a en effet pris beaucoup de poids après la naissance de son petit garçon. Et une mauvaise alimentation après sa grossesse n’avait rien arrangé, comme elle l’avait dit lors de précédents interviews.

L’ancienne candidate de téléréalité a ainsi atteint 83 kilos en 2016. Mais à force de travail et de détermination, elle a réussi à changer sa silhouette et en ce mois de janvier 2019, elle a annoncé qu’elle avait atteint les 58 kilos.

“Derrière ce avant après il y a plus de choses qu’un simple chiffre, ce qui a été le plus dur, c’est de subir les moqueries, la méchanceté pas seulement sur les réseaux sociaux mais aussi de certains médias”, a-t-elle écrit sur son compte Instagram en légende d’une publication montrant deux photos d’elle en 2016 et un selfie pris en ce mois de janvier.

“Je n’osais plus manger devant les gens”, s’est-elle souvenue. “Je lisais des commentaires qui me serraient le cœur de douleur. Je me mettais à pleurer suite à la simple lecture d’un post alors je ne vous parle pas de mon état quand je me suis découverte à la une d’un magazine. J’ai fini par abandonner, je ne lisais plus aucun commentaire”, a-t-elle expliqué.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Derrière ce avant après il y a plus de choses qu’un simple chiffre, ce qui a été le plus dur, c’est de subir les moqueries, la méchanceté pas seulement sur les réseaux sociaux mais aussi de certains médias, l’acceptation de soi dans les deux cas! Je n’osais plus manger devant les gens, je postais des photos de moi contente d’avoir perdu 5kg même si j’étais encore loin de mon objectif. Ces 5kg pour moi étaient une victoire, un obstacle franchi…ça voulait dire à ma façon « j’y crois ». et je lisais des commentaires qui me serraient le cœur de douleur. Je me mettais à pleurer suite à la simple lecture d’un post alors je ne vous parle pas de mon état quand je me suis découverte à la une d’un magazine. J’ai fini par abandonné, je ne lisais plus aucun commentaire. Beaucoup de changement dans ma vie. Être maman est le plus beau cadeau au monde mais il pouvait bien venir sans ces 30 kg 🤦🏽‍♀. J’avais 2 choix… soit continuer à me cacher derrière ce pupitre qui devenait mon bouclier soit me retrouver. J’ai choisi de me reprendre en main! J’ai eu la chance de rencontrer une équipe formidable qui me suit au quotidien et qui me rappelle chaque jour que rien n’est impossible. Je faisais 51kg et je suis montée jusqu’à 83kg. Je gardais dans ma garde de robe une tonne de fringues qui ne m’allaient plus. Je me disais, je vais réussir à les remettre un jour. Avec mon équipe, on a vidé mon dressing ! Et mon amie m’a dit: « on ne vit plus dans le passé…on va racheter des choses petit à petit et surtout on va pas se mettre de pression! Alors ton jean 34 donne le à une cousine et quand tu auras bien perdu on se fera un grand kiff en allant en acheter un nouveau jean comme si on allait acheter un appart! Si t’as le courage de commencer, t’as le courage de réussir! » Merci Nbiya @bibi.0001 @coach.cindy @ibtissem_sediki @naby_madani @florianelaporte @ahmedbahhodh #DreamTeam À mon amie, elle se reconnaîtra… BigSis À @bannelaure et @magaliberdah Et pour finir à ma famille et mon fils ❤️

Une publication partagée par 𝐈𝐌 (@ayemofficiel) le

Mais elle n’a pas baissé les bras, comme elle l’a expliqué. “J’avais deux choix… soit continuer à me cacher derrière ce pupitre qui devenait mon bouclier soit me retrouver. J’ai choisi de me reprendre en main!”, a écrit la jeune femme, fière du chemin qu’elle a parcouru.

De nombreux fans ont félicité l’ancienne présentatrice du Mad Mag bien que pour beaucoup elle était déjà “très belle avec des kilos en trop”.