L’épisode en cours de canicule qui touche la quasi-totalité du territoire est exceptionnel par sa précocité, et par l’intensité très marquée de la chaleur le jour et la nuit. Santé publique France rappelle les conseils simples à adopter, qui doivent s’appliquer à tous, y compris aux personnes en bonne santé, car tout le monde est concerné. Il est essentiel d’adapter ses comportements pour se protéger et garder sa capacité à s’occuper des personnes les plus vulnérables de son entourage, en particulier pour les journées les plus chaudes prévues jeudi, vendredi et samedi.

Il est important de se protéger, dans l’ensemble des départements en vigilance jaune et orange canicule, particulièrement dans ceux où les températures du jour et de la nuit vont être exceptionnellement élevées : du centre-ouest au sud-est et au sud-ouest, et tout spécialement ce vendredi en basse vallée du Rhône où les températures maximales atteindront des records.

La chaleur est moins supportable lorsqu’elle arrive en début d’été, car le corps y est encore peu habitué, même pour les personnes en bonne santé. Il est donc essentiel d’éviter de s’exposer à la chaleur, de boire et de se rafraîchir en se mouillant la peau (douches, linges humides …).Il est utile de pouvoir se reposer quelques heures par jour dans des pièces plus fraiches (25/26°).
Cette canicule se caractérise également par des températures nocturnes très élevées, qui rendent le repos difficile. Il faut maintenir son logement au frais, en ouvrant les fenêtres tôt le matin et en fermant les fenêtres et volets la journée.

Des températures très élevées sont attendues dans la journée, et des records de chaleur vont être atteints. Il faut alors adapter son mode de vie (privilégier les heures fraiches) et limiter son activité physique, s’organiser pour ses déplacements (notamment pour les départs en vacances), avoir de l’eau et un brumisateur avec soi.