Accueil High-Tech Facebook revient après sa pire interruption de service

Facebook revient après sa pire interruption de service

0
20

Facebook signale que tous les services sont opérationnels après une panne prolongée qui a affecté toutes les applications les plus populaires de l’entreprise. Facebook, WhatsApp et Instagram ont tous connu une baisse d’activité à peu près au même moment vers 11 heures, heure de l’Est, le 13 mars, ce qui a affecté les utilisateurs du monde entier. Pour certains, les services étaient complètement inaccessibles. Pour d’autres, certaines fonctionnalités telles que les histoires ou la messagerie directe ont cessé de fonctionner. Cela nous a rappelé que trois des services Internet les plus populaires au monde sont détenus et exploités par une seule et même société.

Ce n’est que plus de 24 heures plus tard que Facebook a finalement donné le feu vert, attribuant le temps d’indisponibilité à un «changement de configuration du serveur». «Nous avons maintenant résolu les problèmes et nos systèmes sont en cours de récupération. Nous sommes désolés pour le désagrément occasionné et apprécions la patience de chacun », a déclaré la société via Twitter.

Cette interruption a également affecté le jeu pour les propriétaires de casques Oculus VR, une entreprise achetée par Facebook en 2014. Certains sites, tels que Tinder ou Spotify, utilisant des informations d’identification Facebook ne pouvaient pas autoriser les connexions. Workplace, la plate-forme de connectivité de Facebook pour les entreprises, a également connu des problèmes.

En 2008, Facebook avait été mis hors ligne par un bug qui avait affecté beaucoup de ses 80 millions d’utilisateurs. Cette panne a duré environ une journée. Facebook compte désormais environ 2,3 milliards d’utilisateurs mensuels, ce qui fait de la panne récente la pire pour l’entreprise et sa famille d’applications et de services.

Pendant la panne, le tableau de bord des développeurs de Facebook a signalé une hausse du taux d’erreur moyen de l’API. La société a déclaré que cela n’était pas dû à une attaque par déni de service (DDoS). La panne du 20 novembre 2018 affectant Facebook et Instagram a été causée par un ” bug dans notre serveur “, a déclaré la société à l’époque.

Facebook étant inaccessible pour beaucoup, ses propriétés n’ont plus d’autre choix que de communiquer le statut des pannes sur cet autre réseau social: Twitter. Prouvant encore une fois que Twitter est le lieu où les personnes qui écrivent les nouvelles obtiennent leurs nouvelles .