Elle s’appelait Chantal Mazet, avait 63 ans et était mère de quatre enfants et de plusieurs petits-enfants. Cette grand-mère fraîchement retraitée est morte tragiquement, sous les roues d’une voiture alors qu’elle participait avec une quarantaine de gilets jaunes au blocage d’un rond-point de la zone commerciale de Pont-de-Beauvoisin (Savoie). « A 7h15, c’était une des premières sur le barrage. Elle avait une pêche incroyable, c’était la plus énergique. Elle criait aux autres Venez en renfort pour bloquer les voitures ! Elle nous a dit que c’était sa première manifestation », témoigne Philippe, un des autres gilets jaunes.

Lire la suite sur LeParisien