Dès la fin août, les contribuables devront donner leur date de naissance pour accéder à leur espace personnel

Afin d’éviter tout piratage à l’avenir, le fisc a porté plainte, informé les fournisseurs de boîtes mail de cette cyberattaque et a invité les contribuables à mieux sécuriser leur compte. La DGFiP a même voulu ajouter des étapes de sécurité sur son site impots.gouv.fr telles “l’envoi d’un code par SMS ou l’application d’un système biométrique comme le suggère l’UE”, selon le communiqué de Bercy. Dès la fin août, l’accès au site sera plus sécurisé puisque les contribuables devront donner leur date de naissance pour pouvoir accéder à leur espace personnel. La DGFiP alerte aussi contre “les tentatives de fraude à la carte bancaire via la promesse d’un remboursement d’impôts par courriel”.