awad Bendaoud a été condamné le mardi 11 décembre à six mois de prison par le tribunal pénal de Paris, a annoncé l’Agence France Presse (AFP).

Bendaoud a été reconnu coupable de menacer de «tuer» un individu ayant survécu aux attaques du vendredi 13 novembre. Le 5 décembre, alors qu’il était jugé pour «hébergement de terroristes», Bendaoud a menacé Sahah Z., dans les couloirs du tribunal, alors qu’elle se trouvait avec son avocat, Corinne Herrmann.

“Je vais te tuer. Tu verras ce que je vais te faire », a-t-il dit à la victime. Bendaoud a nié toutes les accusations, affirmant qu’il «ne lui a jamais dit qu’il allait la tuer».

«Cette personne veut me voir derrière les barreaux, car j’étais le propriétaire des« djihadistes »et elle en est la victime», a-t-il déclaré. Pendant ce temps, l’avocat de Sahar Z., Didier Seban, a déclaré que Jawad Bendaoud “a peur parce qu’il ne peut pas se contrôler”, ajoutant que “son casier judiciaire montre qu’il est violent”.