La tour Eiffel a été évacuée lundi et les rues avoisinantes ont été bloquées après qu’un homme a été aperçu en train de franchir l’emblème emblématique du cœur de Paris.

«La tour Eiffel est actuellement fermée jusqu’à nouvel ordre. Nous conseillons aimablement à nos visiteurs de reporter leur visite », a déclaré un message du compte Twitter officiel de la tour , La tour Eiffel.

La société qui exploite la tour de 984 pieds de haut, qui vient de fêter son 130e anniversaire, a déclaré que c’était une procédure standard pour évacuer la tour dans les circonstances.

“Nous devons arrêter la personne, et dans ce cas, nous évacuerons la tour”, a déclaré un responsable de la SETE à l’Agence France-Presse, ajoutant que des policiers étaient également présents sur les lieux.

L’esplanade située sous la «Dame de fer», visitée chaque année par quelque 7 millions de personnes, a également été évacuée.

La police a pris contact avec le grimpeur mais ne sait pas encore pourquoi il a commencé à grimper à travers les poutres en fer, a indiqué une source policière à l’AFP.

En octobre 2017, la tour a également été évacuée après qu’un homme se soit aventuré sur l’une des poutres et ait menacé de se suicider. La police a réussi à le convaincre de revenir.

En 2015, le «freerunner» britannique James Kingston a gravi la structure sans cordes de sécurité et sans autorisation, évitant les caméras de sécurité lors de son ascension.

Les deux premiers étages peuvent être atteints par un ascenseur ou par un escalier, mais seuls les ascenseurs peuvent amener les visiteurs au pont d’observation supérieur.