Le principal suspect risque la prison à perpétuité

Quelques jours après l’assassinat de Nipsey Hussle, la justice américaine s’active. Interpellé en début de semaine dans la banlieue de Los Angeles, le principal suspect aura été identifié grâce aux images captées par les caméras de surveillance entourant la scène du meurtre. Eric Holder, 29 ans, risque la prison à perpétuité s’il est reconnu coupable. Il est également accusé de détention d’arme à feu. Le jeune homme, dont la caution a été fixée à 5 millions de dollars, passera à nouveau devant la justice le 10 mai prochain. Hussle, 33 ans, a été abattu le 31 mars dernier de plusieurs balles tirées à bout portant, alors qu’il se trouvait devant son magasin de vêtements. Selon les autorités locales, le drame trouverait son origine dans un différent entre l’artiste et Holder. Rien à voir avec une querelle de gangs, comme l’avait évoqué la police dans un premier temps.

Les ventes d’albums du rappeur explosent

Paradoxalement au volet judiciaire entourant le décès de Nipsey Hussle, les ventes d’albums du feu-rappeur s’envolent. Comme le rapporte l’institut Nielsen, dimanche 31 mars 2019, soit le jour de la mort de l’artiste, ses albums et titres ont affiché une hausse des ventes de 2 776%, par rapport à la veille. Avant-hier, Victory Lap, l’ultime album de Nipsey, se hissait à la première place du classement iTunes. Crenshaw, la mixtape de 2013 l’ayant aidé à décoller, prend la 5ème place du même classement. Les morceaux Racks In the MiddleDouble Up et Grinding All My Life ont tous fait leurs apparitions dans les tops Spotify et iTunes. Plus tôt dans la semaine, 10 des 50 titres du classement Apple Music étaient des titres tirés de la discographie du rappeur. Ses streams de vidéo sont passés de 900 000 à 9,7 millions le jour de sa mort. Mercredi dernier, ses morceaux avaient enregistré pas moins de 57 millions de streams supplémentaires.