Robert, 57 ans, a atteint le sommet d’un immeuble de 42 mètres de long et 154 mètres (500 pieds) en seulement une demi-heure – sans autorisation ni équipement de sécurité – ce qui a obligé les passants à s’arrêter, à regarder et à prendre des photos.

De retour sur le terrain, la police est intervenue pour arrêter Robert qui a organisé une série de cascades similaires à travers le monde depuis 1994, parmi lesquelles le plus haut bâtiment du monde, le Burj Khalifa à Dubaï et la Tour Eiffel à Paris.

En août, il a escaladé un gratte-ciel de Hong Kong et déployé une banderole “de la paix” alors que des manifestations massives et parfois violentes en faveur de la démocratie secouaient la ville.

Il n’a donné aucune raison pour son ascension sur Skyper.