Accueil États-Unis Le tireur de Philadelphie se rend après une impasse de plusieurs heures...

Le tireur de Philadelphie se rend après une impasse de plusieurs heures avec la police

0
28
Un homme qui s’est barricadé dans une maison de Philadelphie et a ouvert le feu sur des policiers, faisant six blessés, a été arrêté après une bataille avec la police qui a duré plus de cinq heures.

Le sergent Eric Gripp, porte-parole de la police de Philadelphie, a confirmé que le tireur avait été appréhendé, ajoutant que des équipes SWAT avaient nettoyé les lieux.


Le suspect s’est rendu à la police vers minuit et est sorti de la maison les mains en l’air, a rapporté WTXF-TV, citant un officier présent sur les lieux.

Plusieurs médias, citant des sources policières, ont identifié le tireur comme étant Maurice Hill, âgé de 34 ans, originaire de Philadelphie et dont le casier judiciaire remonte au début des années 2000.

L’incident a commencé à se dérouler à 16 h 30, heure locale, dans la partie de la ville située à Nicetown-Tioga, après que la police eut tenté de faire exécuter un mandat d’arrêt de trafic de drogue.

Une balle a touché la tête d’un officier lors de la fusillade qui a suivi. Deux autres policiers ont été blessés au bras. Ils ont tous été libérés de l’hôpital plus tard dans la soirée. Un autre policier a été blessé dans un accident de la circulation alors qu’il se rendait sur les lieux.

Une équipe SWAT a pu sauver deux policiers et trois civils pris au piège à l’intérieur de la maison.

Des ambulanciers paramédicaux installent une civière près du lieu de la fusillade à Philadelphie, en Pennsylvanie, aux États-Unis, le 14 août 2019. © REUTERS / Bastiaan Slabbers

Un peu plus tôt, un autre suspect considéré comme le complice de Hill a été remis à la police.

La fusillade a été suivie de près par les médias sociaux, Hill aurait apparemment diffusé le crime en direct sur Facebook.

Hill a été décrit comme un criminel endurci qui a passé de nombreuses peines en prison pour un éventail d’infractions graves, allant de la possession illégale d’armes à des voies de fait graves. Il était interdit d’acheter des armes à feu en raison de son casier judiciaire.

Un de ses accrocs à la loi a vu Hill plaider coupable en 2008 pour infraction à une arme à feu fédérale. Il avait été pris en flagrant délit avec un revolver Smith & Wesson .357, puis un pistolet semi-automatique Taurus PT .45. interdit de posséder.

Un avocat de la défense, qui a travaillé avec Hill par le passé, a confirmé que son client était impliqué dans la fusillade. L’avocate Shaka Johnson a déclaré à KYW-TV que Hill lui avait demandé de se rendre sur les lieux et l’avait finalement persuadé de se rendre.