La US Geological Survey (USGS) a tenté de dissiper les craintes exprimées par de nombreux commentateurs en ligne selon lesquelles les récents tremblements de terre en Californie pourraient déclencher une éruption du supervolcan à Yellowstone.

Un scientifique responsable de l’observatoire du volcan de Yellowstone de l’USGS, Michael Poland, a écrit dans sa chronique sur Caldera Chronicles que, bien que de tels tremblements puissent déclencher des tremblements de terre sur certains volcans, il est peu probable qu’ils provoquent des éruptions.

L’USGS a souligné que de tels séismes ne sont pas si rares sur la côte ouest des États-Unis, soulignant qu’il y a eu plus de 100 séismes de magnitude 6 et moins d’une douzaine de séismes de magnitude 7 au cours du siècle dernier aux États-Unis.

Bien que la plupart d’entre eux aient frappé la Californie, aucun d’entre eux n’a provoqué d’éruption volcanique à Yellowstone.

«En 1992, il y avait un séisme de M7.3 – le séisme de Landers – à environ 40 km au nord de Palm Springs, dans le sud de la Californie. Et en 1999, il y a eu un événement M7.1 – le séisme de la mine Hector – à environ 90 km au nord de Palm Springs. Aucune de celles-ci n’a provoqué d’éruption, à Yellowstone ou ailleurs », a conclu le scientifique.

La Pologne a également noté que même si un tremblement de terre se produisait près d’un volcan, cela importait peu, soulignant que le supervolcan de Yellowstone n’avait pas éclaté malgré un tremblement de terre d’une magnitude de 7,3 dans le parc national il y a plusieurs décennies.

Comme l’a noté le chercheur de l’USGS, il y a eu «un pic dans les recherches sur Internet» sur la possibilité que des volcans de Yellowstone éclatent, certains adressant leurs préoccupations directement aux services géologiques du pays.

La Californie a été touchée par deux séismes majeurs la semaine dernière: un séisme de magnitude 6,4 jeudi, suivi d’un séisme de magnitude 7,1 vendredi soir. Ce dernier séisme serait le plus important qui ait frappé le sud de la Californie depuis plus de 20 ans .

Au moins 159 répliques de magnitude 2,5 ou plus ont été enregistrées après le premier séisme du 4 juillet, a rapporté Spoutnik. Cependant, malgré l’ampleur des deux tremblements de terre, aucun décès n’a été signalé. Les tremblements de terre ont toutefois provoqué plusieurs fuites de gaz et des incendies dans le sud de la Californie.