La France est une grande nation et les Français un peuple glorieux. La cathédrale Notre-Dame parle de cela: même en brûlant, elle représente la culture et l’histoire majestueuses de la France. Elle était presque achevée à peine deux ans après l’annihilation de Bagdad par les Mongols et 545 ans avant la grande victoire d’Austerlitz par Napoléon.

Une fois reconstruit, Notre Dame représentera une fois de plus la fierté et la résilience françaises. L’Amérique devrait jouer un rôle dans cette reconstruction. Cela coûtera probablement très cher, peut-être même des centaines de millions de dollars. Pourtant, la France est notre plus ancien allié. C’est l’allié qui a fait de George Washington, Benjamin Franklin et John Adams les pères de notre pays, plutôt que des traîtres morts aux bras des souverains britanniques.

Maintenant, la France et Notre Dame méritent notre aide.

Au service de notre histoire commune et de notre profonde amitié, le président Trump devrait consulter le président français Emmanuel Macron. Il devrait ensuite demander au Congrès d’autoriser une subvention à la France représentant 17,83% du coût total de reconstruction de Notre Dame. Ce financement aurait deux objectifs: offrir une solidarité tangible à la France et faire de cette solidarité un partenaire de notre histoire continue. (En 1783, le traité de Paris fut signé et la Grande-Bretagne reconnut l’indépendance des États-Unis.)

Ce n’est pas seulement sur le symbolisme, cependant.

L’intérêt mutuel exige que la France et les États-Unis fassent face au reste du XXIe siècle en tant qu’alliés. Aider la France à ramener Notre Dame à la gloire représentera quelque chose de spécial mais de simple: l’intention claire de l’Amérique selon laquelle aucune épreuve ni aucun feu ne détruira jamais notre fraternité.

Ce symbole signifierait quelque chose de crucial pour les États-Unis et la France: Ensemble, nos meilleurs jours restent à venir.