La police iranienne a déclaré avoir arrêté trois personnes accusées d’avoir tenté de vendre des bébés sur Instagram, a rapporté mercredi l’agence de presse semi-officielle ISNA.

“Trois personnes qui cherchaient à vendre deux bébés ont été arrêtées”, a déclaré le chef de la police de Téhéran, Hossein Rahimi.

L’un des bébés avait 20 jours et l’autre avait deux mois, a déclaré Rahimi.

La police avait été alertée sur “des publicités sur Instagram pour vendre des bébés”, a-t-il ajouté.

Ils ont découvert 10 à 15 comptes impliqués dans le projet sur la plateforme de partage de photos sur les réseaux sociaux, et leurs administrateurs ont été arrêtés.

Chaque bébé avait été acheté entre 50 et 100 millions de rials (255 $ à 510 $) avant d’être proposé à la revente pour 400-500 millions, a déclaré Rahimi.

Les trois personnes arrêtées n’avaient aucun dossier, a-t-il dit, et les nourrissons ont depuis été remis aux services sociaux.

L’un des trois arrêtés n’a été identifié que par les initiales MA

Selon l’ISNA, le suspect aurait déclaré avoir agi en tant qu’intermédiaire parce qu’il était au chômage et avait besoin d’argent.