C’est un flagrant délit rare dans le cas d’un viol. Ce vendredi, un homme de 43 ans, est en garde à vue au commissariat du XVearrondissement pour tentative de viol. Jeudi soir, à minuit passé, les policiers de la BAC de nuit du XVe (brigade anticriminalité), en patrouille, repèrent cet individu au comportement « louche ». Ils le surveillent discrètement.

A l’angle des rues Labrouste et Vouillé, les fonctionnaires en civil le voient suivre une inconnue. La jeune femme est au téléphone avec son petit ami. L’agresseur se colle derrière elle puis l’agrippe par la capuche. La victime, toujours en ligne, hurle. La liaison est coupée.

L’agresseur la fait alors basculer dans un fourré. Les policiers voient l’homme se jeter sur elle et se préparer à la violer… « Les mecs sont sortis de leur voiture en deux secondes et lui ont sauté dessus », détaille une source proche de l’enquête.

Le violeur présumé, neutralisé puis menotté, a été embarqué au commissariat du XVet placé en garde à vue. Il devrait être déféré et mis en examen. La jeune femme très choquée, a porté plainte. Son compagnon est arrivé très vite à ses côtés.

Le violeur était alcoolisé. Lors de l’audition, en garde à vue, il a reconnu les faits tout en les minimisant. Il a déclaré : « Je me souviens pas. J’ai pu être lourdingue ! ». Ce quadragénaire, qui se dit technicien, a déclaré avoir une femme. « C’est troublant, décrypte cette source. C’est monsieur Tout-le-monde ».