Le couvre-feu a été renouvelé par le Préfet de La Réunion. Il est en place pendant 48 heures de plus, soit jusqu’à dimanche.

Amaury de Saint-Quentin se dit “pleinement ouvert au dialogue”, mais qu’il s’agit d’un “travail dans le temps et le respect de chacun”. Une audience doit avoir lieu cet après-midi. Il rappelle avoir rencontré les acteurs économiques, élus et syndicats. Sa priorité: le rétablissement des activités de la vie quotidienne grâce à l’accompagnement des acteurs économiques. “Sil n’y a pas un minimum de circulation, c’est toute la vie au quotidien qui sen trouve affectée. La problématique n’est plus une problématique d’essence, c’est une problématique de réfrigérateur: j’ai le soucis que toutes les familles puissent nourrir leur proche et se rendre dans leur magasin et que ces magasins soient réapprovisionnés”. 

Il compte également préparer la réouverture des établissements scolaires avec l’accord du Rectorat.

Le Préfet exprime enfin sa reconnaissance envers les forces de l’ordre et rappelle qu’il y a eu de nombreux blessés chez gendarmes et comme dans la police. Depuis le début de la crise, 134 personnes ont été interpellées.