L’artiste russe Pitor Pavelenski et sa petite amie Alexandra de Taddeo font l’objet d’une enquête officielle en France sur la fuite d’une vidéo de sexe qui a amené le candidat du parti au pouvoir à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, à mettre fin à sa campagne.

Les procureurs ont ouvert des enquêtes préliminaires sur le couple, qui font face à des accusations d’atteinte à la vie privée et de publication d’images de nature sexuelle sans consentement. Pavlenski fait également l’objet d’une enquête pour un autre incident, une bagarre au couteau lors d’une soirée de réveillon à Paris.

Les procureurs de Paris ont demandé qu’il soit placé en détention pour cet incident, et que le couple soit placé sous contrôle judiciaire pour la première inculpation.

Pavlenski et de Taddeo ont été arrêtés samedi et interrogés pendant deux jours, conformément à la loi française.

Pavlenski, artiste et activiste qui a obtenu l’asile en France après avoir fui la Russie en 2017, a déjà admis avoir publié la vidéo sur un site qu’il avait créé.

La vidéo, qui a été largement partagée sur les réseaux sociaux, montre un homme en train de se masturber, accompagné de messages texte racés. De Taddeo aurait été le destinataire de la vidéo et des messages, qui ont été envoyés en 2018.

Griveaux a abandonné la course au poste de maire de Paris après l’éclatement du scandale, affirmant qu’il voulait protéger sa famille. Il a déposé une plainte contre pour la publication de la vidéo.

Source: RFI