L’hélicoptère effectuait des vols d’entraînement à la base aérienne de Samandira, dans la ville, lorsqu’il s’est écrasé lundi matin dans un quartier résidentiel du quartier de Sancaktepe.

Les services d’urgence sont sur les lieux du crash, selon l’agence de presse officielle Anadolu.

Une enquête est en cours sur la cause de l’accident.

L’hélicoptère militaire UH-1 s’est écrasé entre deux immeubles d’habitation, dispersant des débris dans les rues environnantes.

Selon le journal Hurriyet, il s’agit du cinquième crash d’hélicoptère survenu à Istanbul au cours des 20 dernières années.

En mars 2017, sept personnes sont mortes lorsqu’un hélicoptère a percuté une tour de télévision à la périphérie de la ville. Quatre Russes étaient parmi les morts.

Sept personnes sont mortes et huit autres ont été blessées en juillet 2016, lorsqu’un hélicoptère de l’armée turque s’est écrasé dans le nord-est du pays.

C’est également l’incident le plus récent impliquant la mort de soldats turcs.

Plus tôt ce mois-ci, le président Recep Tayyip Erdogan aurait annoncé que sept soldats seraient morts et que 25 autres auraient été blessés après l’explosion d’un dépôt de munitions dans la province de Hakkari, dans le sud-est du pays.

En octobre, deux soldats seraient morts de froid lors d’une opération près de Tunceli.