Un homme armé a ouvert le feu mardi soir dans le centre de Strasbourg, près du marché de Noël, faisant au moins un mort et en blessant plusieurs autres.

Le Parlement européen tient sa dernière session plénière de l’année à Strasbourg cette semaine. Le président du Parlement, Antonio Tajani, a déclaré qu’il avait donné l’ordre de verrouiller le bâtiment du Parlement.

Une personne a été tuée et six autres blessées, selon les autorités locales citées par les médias français . Le service d’incendie local a déclaré à Reuters qu’une personne était morte et trois autres blessées.

Une source proche de l’hôtel de ville a déclaré qu’il y avait eu cinq victimes, selon le journal local Dernières Nouvelles d’Alsace .

“On apprend l’attaque qui s’est produite à environ 3 km de notre bureau, dans le centre, où se trouvent les marchés de Noël”, a déclaré Tajani dans une vidéo publiée sur Twitter . “Il semble y avoir des morts et des blessés. La police enquête, nous verrons si cela a à voir avec le terrorisme – probablement oui.”

Carlos Iturgaiz, membre du Parlement espagnol, a tweeté que la police ne laisserait pas les gens sortir dans la rue. “Au centre, cela ressemble à une ville fantôme. Les commerces ont été liquidés sans pouvoir fermer leurs portes. Il y avait des milliers de personnes au marché de Noël et dans les environs. Chaos.”

Plusieurs législateurs ont tweeté que la police ne les laisserait pas sortir du bâtiment du Parlement européen.