Un séisme de magnitude 7,5 a frappé vendredi la région frontalière entre le Pérou et l’Équateur, a annoncé US Geological Survey, provoquant des tremblements qui, selon le président équatorien, ont été ressentis dans tout le pays.

L’épicentre du séisme se trouvait dans une zone peu peuplée à 140 milles à l’est-sud-est d’Ambato, en Équateur, à une profondeur de 132 km (82 milles). La première lecture de l’USGS évaluait le séisme, d’une magnitude de 7,7, à 5 h 17, heure locale.

Selon le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique, il n’y avait aucun risque de déclenchement d’un tsunami et il n’y avait pas eu de rapports initiaux faisant état de victimes ni de dommages.

Le président équatorien, Lenin Moreno, a déclaré sur Twitter que les rapports préliminaires “n’indiquent pas de dommages importants”, bien qu’il ait ajouté que les équipes d’intervention provinciales avaient été activées et que les secousses avaient été “ressenties dans tout le pays”.

Un résident de Cuenca, en Équateur, à 157 km de l’épicentre, a qualifié le temblor de très fort, tandis qu’un deuxième résident a déclaré avoir «vécu une bonne secousse de 30 secondes», selon des déclarations de témoins publiées sur le site du Centre sismologique euro-méditerranéen.

Les services d’urgence de l’Équateur ont déclaré que le séisme principal et d’autres plus petits avaient secoué le sud du pays, faisant état de blessures mineures, d’évacuation de patients et du personnel de plusieurs hôpitaux et de dommages signalés dans certaines villes amazoniennes.

Certaines régions étaient privées d’électricité, ont déclaré les autorités, alors que les oléoducs et les barrages hydroélectriques du pays fonctionnaient normalement.

Dans les villes proches de l’épicentre du séisme, les secousses ont provoqué une alarme. «J’ai senti les murs et le sol bouger. J’avais très peur et nous sommes sortis dans la rue », a déclaré à Reuters Lissette Alarcón, étudiante à l’université âgée de 25 ans.

«Nous ne sommes toujours pas habitués à ces tremblements de terre», a-t-elle déclaré.

Un séisme d’une magnitude de 7,1 a frappé la côte sud du Pérou en janvier 2018, faisant un mort, de nombreux blessés et provoquant l’effondrement de routes et de maisons. Un séisme de magnitude 7,8 en Équateur a tué environ 700 personnes en 2016.